Bio et santé

Des consommateurs…

Le choix de l’Agriculture Biologique pour une eau et un air de qualité !

Bio et environnement

Manger des produits Bio : se protéger des pesticides et des nitrates !

Du fait de l’interdiction des produits chimiques de synthèse en Agriculture Biologique, les produits Bio sont pratiquement exempts de résidus de produits phytosanitaires.

Le saviez-vous ?

L’épluchage des fruits et légumes Bio est souvent inutile, alors qu’il est recommandé lorsqu’on consomme des produits non Bio pour éliminer les résidus de pesticides qu’ils peuvent contenir. Mais la peau des fruits et la partie externe des légumes sont toujours plus riches en vitamines, en polyphénols et en fibres que leur intérieur. De même, les produits à base de céréales complètes, peuvent être consommés sans hésitation lorsqu’ils sont issus du mode de production biologique.

Les produits Bio sont plus nutritifs !

Quelques exemples :

  • Fruits et légumes… une teneur en matière sèche plus élevée et, par conséquent, plus riches en éléments nutritifs.
  • Viandes… des teneurs plus fortes en acides gras poly-insaturés car en Bio, la croissance des animaux est plus lente.
  • Lait…  une richesse naturelle du lait en oméga 3 car en Bio, les vaches sont nourries essentiellement avec de l’herbe.

Mais le mode de production agricole Bio n’est pas le seul facteur de qualité. La réglementation relative à la transformation des produits bruts et le choix de procédés de transformation par les professionnels de la filière Bio préservent de façon optimale les qualités nutritionnelles des matières premières.

  • Produits laitiers… garantis sans additifs chimiques de synthèse (conservateurs, arômes, émulsifiants, colorants…).
  • Pain… l’utilisation fréquente du levain naturel pour la panification permet une meilleure assimilation des minéraux ainsi qu’une plus grande durée de conservation du pain

Les produits transformés Bio : des recettes spécifiques plus respectueuses de la matière première

Sources : Etude de l’AFSSA (ANSES) sur les bénéfices et risques nutritionnels et sanitaires des produits issus de l’Agriculture Biologique, menée en France de 2000 à 2003 – Etude de la Food Standard Agency sur la composition des aliments biologiques et conventionnels, publiée au Royaume-Uni en 2009 – Programme de recherche européen QLIF (Quality Low Input Food) sur les systèmes de production et filières à bas intrants, dont l’Agriculture Biologique, mené de 2004 à 2009 – Méta-analyse conduite par l’Université de Newcastle et publiée en juillet 2014 – Synthèse réalisée par l’Agence Bio : “La Bio : une qualité élevée”

Des agriculteurs…

On l’oublie trop souvent : les agriculteurs qui manipulent des produits chimiques sont les premières victimes de l’agriculture conventionnelle. En interdisant les produits chimiques de synthèse, et donc leur manipulation par les agriculteurs, l’Agriculture Biologique contribue à leur santé.