Axes thématiques prioritaires

Les axes thématiques prioritaires du programme régional de recherche-expérimentation

Les actions de recherche-expérimentation du programme régional breton s’inscrivent dans 6 axes thématiques prioritaires. Ces derniers sont issus d’un travail réalisé par l’ITAB, en collaboration avec ses adhérents du collège expérimentation dont la CIRAB fait partie. Ils ont été formalisés dans un contrat d’objectifs avec le Conseil régional.

Axe 1 : Agriculture et écosystèmes : intensifier les interactions

Cet axe vise à mobiliser les services bénéfiques des écosystèmes pour développer des systèmes d’Agriculture Biologique productifs et innovants. Il est composé de deux actions (Actions 1 et 2).

  • Le sous-axe 1.1 porte sur la connaissance des interactions entre les systèmes agricoles et les écosystèmes dans lesquels ils sont mis en œuvre.
  • Le sous-axe 1.2 consiste à intégrer ces connaissances dans la conception et la conduite de systèmes à haute valeur environnementale, respectant les principes de l’AB (dont le principe d’écologie).

Axe 2 : Vers une production à faible niveau d’intrants et hauts niveaux d’externalités : augmenter l’autonomie et l’efficience des systèmes agricole

Cet axe vise le développement de systèmes agricoles productifs, économes en intrants, capables d’assurer le revenu des agriculteurs tout en respectant l’environnement.

  • Le sous-axe 2.1 en jouant sur l’équilibre des entrées-sorties des systèmes agricoles, recherche en priorité à assurer des économies d’intrants (semences et plants, fertilisants, aliments, produits phytosanitaires).
  • Le sous-axe 2.2 est centré sur l’évaluation des performances (techniques, économiques, sociales, éthiques et environnementales) de ces systèmes agricoles et de leur durabilité. Elle permet notamment d’estimer les (hauts) niveaux d’externalités des systèmes agricoles évalués.

Axe 3 : Résilience et durabilité pour sécuriser les systèmes

Cet axe vise à développer la capacité d’adaptation des agrosystèmes dans un contexte d’incertitudes et de changements (changement climatique global, raréfaction des ressources et des énergies fossiles, évolutions politiques et économiques – PAC notamment).

  • Le sous-axe 3.1 porte sur la sélection (en productions animales et végétales) et sur la mobilisation de ressources génétiques diversifiées pour répondre à la diversité des systèmes agricoles pratiqués en AB, dans des environnements variés, aux facteurs limitants nombreux.
  • Le sous-axe 3.2 cherche à comprendre et développer la complémentarité entre l’élevage et les cultures, qui apporte de l’autonomie aux exploitations et de la résilience aux systèmes en Agriculture Biologique. Il s’agit aussi d’évaluer ses effets sur la durabilité des systèmes. L’action 6 s’intéresse aussi aux leviers qui participent à sécuriser les systèmes et les revenus : leviers économiques, organisation du travail, sécurisation des circuits de commercialisation et, également, leviers de politiques publiques.

Axe 4 : Prévention, santé, bien-être animal en élevages biologiques

Cet axe vise à développer et promouvoir des méthodes d’élevage préventives et alternatives à l’utilisation des produits allopathiques de synthèse pour la gestion de la santé des cheptels biologiques.

  • Le sous-axe 4.1 porte sur la connaissance de mesures préventives en amont à la conduite d’élevage (sélection, médecines alternatives, bien-être principalement) pour améliorer la maîtrise sanitaire des élevages en AB.
  • Le sous-axe 4.2 consiste à identifier les pratiques d’élevages ayant un effet sur la santé des élevages biologiques et permettant de prévenir les pathologies multifactorielles et ainsi améliorer la maîtrise sanitaire des troupeaux.

Axe 5 : Des produits biologiques de qualité pour la santé et le bien-être des citoyens

Cet axe vise à améliorer les différentes qualités des produits biologiques tout au long de la chaine de leur élaboration, jusqu’au consommateur.

  • Le sous-axe 5.1 vise à caractériser et évaluer différents aspects de la qualité des produits et de l’alimentation biologiques (nutritionnel, technologique, sanitaire, conservation).
  • Le sous-axe 5.2 concerne le développement d’une approche qualité dans la chaîne agroalimentaire, et en particulier la prise en compte des attentes des consommateurs.

Axe 6 : Stimuler l’innovation par un réseau coopératif

Cet axe vise la mobilisation du réseau de partenaires de la CIRAB, au sein d’approches scientifiques transdisciplinaires et participatives au service des thématiques des axes précédents.

  • Le sous-axe 6.1 cible la structuration des acteurs de la recherche-expérimentation en AB en les réunissant au sein de commissions techniques organisées par filières.
  • Le sous-axe 6.2 concerne la valorisation, l’intégration et le partage des connaissances co-construites par le réseau de partenaires.

En savoir plus : Les actions d’IBB au sein du Pôle Recherche-expérimentation

 

Vos contacts à Initiative Bio Bretagne :
Coordination du programme régional de recherche-expérimentation en Agriculture Biologique : Stanislas LUBAC – Tél. : 02 99 54 03 33 – bio-bretagne-ibb.stanislas.lubac@<span>bio-bretagne-ibb.</span>fr  Informations professionnelles et documentation – CRIBB : Fabienne DELABY – Tél. : 02 99 29 73 55 – fabienne.delaby@educagri.fr 

Inscrivez-vous à la newsletter