VALORAGE

Valorisation de parcours et de fourrages riches en protéines par les monogastriques biologiques

Porté par Initiative Bio Bretagne et la Chambre d’Agriculture des Pays de la Loire, le projet VALORAGE dispose de financements CASDAR et s’appuie sur une démarche multidisciplinaire en intégrant de nombreux partenaires techniques, dont les principaux sont : ITAVI, ITAB, INRAE, Association Française de Zootechnie, Chambre régionale d’Agriculture de Bretagne, FRAB Nouvelle-Aquitaine, Bio Centre, Agrocampus Ouest, IDELE.

Le contexte du projet

Au 1er janvier 2022, l’alimentation des animaux monogastriques (volailles et porcs) biologiques devra être 100% bio. Dans ce contexte de durcissement des règles de certification, les fabricants d’aliments s’orientent spontanément vers une diminution de la place de protéagineux dans l’aliment, remplacés par des matières premières plus simples à équilibrer en acides aminés, comme le tourteau de soja. Mais la capacité de la France à produire du soja est limitée et plutôt orientée vers l’alimentation humaine. Il devient primordial de trouver d’autres sources de protéines. Parallèlement la cohérence et l’exemplarité des filières biologiques (bien-être animal, accès à l’extérieur, relocalisation) est indispensable pour garder la confiance du consommateur.

Des objectifs liés aux attentes sociétales

L’objectif de VALORAGE est d’utiliser les contraintes règlementaires comme atouts, en cherchant à optimiser l’utilisation des parcours et des fourrages comme partie intégrante de l’alimentation des monogastriques biologiques (porcs et volailles). En d’autres termes, il s’agit de développer la part des nutriments apportés par les parcours et fourrages, afin de diminuer mécaniquement la part de l’aliment concentré (souvent acheté) grâce à un accroissement de l’affouragement des animaux en bâtiment et/ou une modification de la composition floristique des parcours. Ces évolutions permettront également de répondre aux attentes sociétales en matière de bien-être animal, relocalisation alimentation, stockage du carbone dans les sols, régulation climatique, etc.

Des enjeux multiples à échelles variées

Au travers différentes actions et notamment d’essais en élevages (porcins et avicoles), d’analyses de digestibilité ou encore de groupes d’échanges de pratiques, VALORAGE se saisit de multiples enjeux :

  • Alimentation 100% bio des monogastriques au 1er janvier 2022
  • Limitation du recours au soja via la production de protéines locales
  • Préoccupations sociétales (production locale, bien-être animal, etc.)
  • Travail sur la compétition feed/food
  • Transfert des pratiques innovantes sur le terrain
  • Etc.

La mise en œuvre de VALORAGE

Le projet s’articule en 4 actions complémentaires :

  • ACTION 1 : Répertorier les pratiques existantes d’utilisation des parcours et des fourrages par les éleveurs biologiques, identifier les perceptions des acteurs des filières et repérer les trajectoires qui y mènent,
  • ACTION 2 : Compléter les tables nutritionnelles des matières premières biologiques existantes grâce à des analyses chimiques et nutritionnelles sur des matières premières issues de fourrages ou de parcours, identifiées notamment lors de l’action 1,
  • ACTION 3 : Mise en œuvre d’essais sur des fermes pilotes et sur la base de protocoles élaborés par un collectif de producteurs, techniciens et experts. Ces essais permettront de produire des références pour optimiser les fourrages et parcours comme source alimentaire protéique,
  • ACTION 4 : Coordination, valorisation et communication sur VALORAGE.

Votre interlocutrice : Florine MARIE – Coordinatrice Recherche – florine.marie@bio-bretagne-ibb.fr  – 02 99 54 03 33

Découvrez les résultats des actions régionales de recherche-expérimentation en agriculture biologique

Avec le soutien de :

Inscrivez-vous à la newsletter