Be Reizh : la marque partagée pour les produits Bio et Bretons

IBB et ses adhérents vous proposent…

BE REIZH *

* Être équitable

La première marque partagée d’identification des produits Bio et bretons

Lancée officiellement le 24 novembre 2016 à Lorient à l’occasion de la 3ème édition des Rencontres Professionnelles de la filière Bio en Bretagne, la marque Be Reizh prend son envol… pour accompagner les consommateurs reizhponsables dans leurs achats au profit de produits Bio et Bretons.

Le champ d’application géographique de la marque concerne la Bretagne historique (Côtes d’Armor, Finistère, Ille-et-Vilaine, Morbihan et Loire-Atlantique)

7 entreprises adhérentes à IBB sont d’ores et déjà partenaires de la marque :

  • JAMPI GLACIER : crèmes glacées et sorbets (Bohars – 29)
  • KERVERN : charcuterie artisanale (Grand Fougeray – 35)
  • LA MARMITE BRETONNE : conserverie artisanale (Plougoumelen – 56)
  • LE P’TIT FAUSSET : artisan cidrier depuis 1948 (Merdrignac – 22)
  • LES SAULES – FUMOIR DES VALLONS : artisan fumeur (Chanteloup –
    35)
  • MINOTERIE PRUNAULT (Ercé en Lamée – 35)
  • ORGÉ : café d’orge à base de malt d’orge torréfié (Yffiniac – 22)

Retour en images sur le lancement de la marque Be Reizh

Un peu d’histoire

Depuis 2014, Initiative Bio Bretagne (IBB) travaille, à la demande des professionnels, à l’élaboration d’un projet d’identifiant des produits Bio bretons. L’association est allée à la rencontre des professionnels de la filière Bio et des consommateurs (voir les principaux résultats de l’enquête ci-dessous) dans notre région pour recueillir leurs attentes et leurs avis sur ce projet. Ce processus a également permis de s’enrichir des expériences d’autres régions (Bio Sud Ouest, Bio Rhône-Alpes, Mon Bio Pays de la Loire…) et de confronter le projet, au fur et à mesure des avancées, aux contraintes réglementaires en vigueur.

Ces derniers mois, une agence de communication* a accompagné les professionnels pour concevoir un nom et un logo qui correspondent aux critères retenus pour l’obtention de la marque, qualifiée de marque partagée. Cette terminologie participe à l’implication et à la mobilisation de chacun des maillons de la filière Bio bretonne, du producteur au consommateur, dans la valorisation et la diffusion de la marque.

Après 2 années de réflexions et d’échanges avec les différents acteurs de la filière Bio bretonne, la marque partagée Be Reizh doit permettre de rassembler et d’identifier les acteurs de la Bio bretonne sous une même bannière et avec des valeurs communes.

Dossier de presse de lancement de la marque Be Reizh (24 novembre 2016 – Lorient)

En savoir plus sur Be Reizh… Positionnement de l’identifiant, objectifs, critères et procédure de sélection des produits candidats

Règlement d’usage de la marque Be Reizh

bio-nhomme-mystere-rond24 octobre… 24 novembre : le Bio’nhomme a accompagné le pré-lancement de la marque Be Reizh. Du 24 octobre et jusqu’au lancement de la marque partagée le 24 novembre dernier à Lorient, le Bio’nhomme mystère a parcouru la Bretagne : en balade sur les lieux emblématiques de notre région, à la rencontre des professionnels de la filière Bio et des consommateurs ou témoin de l’engagement en faveur du développement durable. Sur le site Internet d’IBB et sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, le Bio’nhomme a séduit de nombreux consommateurs reizhponsables.

Retour en images…


LE POINT DE VUE DES CONSOMMATEURS …

Etude consommateur menée entre avril et octobre 2016, à la fois en magasin spécialisé, GMS et sur internet (questionnaire en ligne diffusé via www.bio-bretagne-ibb.fr, les réseaux sociaux d’IBB, relayé par une partie des adhérents de l’association). Total de réponses : 743

  • 93,8% (571 personnes) des répondants ont répondu “OUI” à la question : L’origine régionale d’un produit est-elle importante à vos yeux ?
  • 60,1% (366 personnes) considèrent ne pas disposer d’assez de moyens pour identifier les produits Bio régionaux.
  • 82,9% (505 personnes) considèrent qu’il est nécessaire que la filière Bio bretonne propose une meilleure identification de ses produits.
  • 91,5% (557 personnes) considèrent que le critère “Développement de l’économie et création d’emploi en Bretagne” peut motiver un achat.

* Agence Durable – Rennes

Partager cet articleShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedIn