Contexte sanitaire difficile : les magasins Bio adaptent leurs services

Protéger les consommateurs, les équipes de salariés, proposer de nouvelles pratiques d’hygiène en magasin et de nouveaux services pour s’adapter au contexte sanitaire : c’est le défi que relèvent les magasins spécialisés Bio dont les équipes sont plus que jamais mobilisées pour répondre à la demande de produits biologiques et poursuivre l’approvisionnement chez les producteurs et les transformateurs.

Protéger consommateurs et salariés

Certains magasins ont réduit les équipes, adapté leurs horaires et installé des protections pour les salariés et renforcé les protocoles d’hygiène.

L’ensemble des magasins a mis en place des mesures de sécurité sanitaire afin de permettre aux consommateurs de faire leurs courses dans les meilleures conditions, parmi lesquelles : distances de sécurité entre les personnes, paiement par carte bancaire privilégié, fixation d’un nombre maximal de clients dans le magasin, information sur les heures de moindre affluence…

Proposer de nouveaux services

Les magasins se mobilisent également pour proposer de faire ses courses autrement, par exemple :

  • LE PANIER BIO (Muzillac) incite ses clients à faire les courses de leurs voisins qui ne pourraient se déplacer, et en cas de besoin impératif organise des livraisons à domicile sur Muzillac et les communes alentour
  • NATURE SOURCE (Vitré) ne peut plus assurer de livraison à domicile, mais invite ceux qui ne peuvent se déplacer et/ou ceux qui le souhaitent, à passer leurs commandes groupées ou individuelles par téléphone ou par mail pour venir les récupérer à l’heure souhaitée au magasin.
  • LE GRAND PANIER BIO (Lannilis) en plus de l’accueil en magasin poursuit son service drive
  • SCARABEE BIOCOOP déploie plus rapidement que prévu son nouveau service drive : le service est désormais disponible sur le magasin de Saint-Grégoire, en plus du magasin de Cleunay (et très prochainement sur 3 autres magasins : Rennes-Papu, Cesson-Sévigné et Vern-sur-Seiche)

 

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin