Tante Hélène obtient le label BIOPARTENAIRE® pour son lait de vache Bio, local et équitable

Les produits laitiers Tante Hélène, marque de Triballat-Noyal ont obtenu en début d’année le label BIOPARTENAIRE®, premier label à avoir associé Agriculture Biologique et commerce équitable dans le même cahier des charges.

Tante Hélène : des produits laitiers gourmands….

En 1975, Tante Hélène est la première marque de produits laitiers Bio vendue sur le seul circuit existant à cette époque pour les produits biologiques : les magasins spécialisés Bio. “Nous travaillons depuis 45 ans en très grande proximité avec nos éleveurs laitiers partenaires. C’est une véritable fierté pour Tante Hélène d’avoir réussi à fédérer toute une filière Bio de qualité en Bretagne, Normandie et Pays de Loire.

Au fil des années la gamme s’étend, sans compromis sur les valeurs de l’entreprise et son savoir-faire traditionnel. Elle se décline désormais en yaourts (classiques, brassés, Bifidus), fromages blancs (natures, 0%, aromatisés), desserts (crèmes dessert, crèmes renversées, riz au lait… tous gourmands et savoureux !) et en produits crémiers (beurre, crème, fromage).

En savoir plus sur Tante Hélène

… mais aussi engagés !

Nous avons toujours travaillé en partenariat, alors, aujourd’hui, comme certains se marient après 20 ans de vie commune, nous avons décidé de passer le cap d’une labellisation Commerce Equitable avec BIOPARTENAIRE®.”

Tante Hélène concrétise ainsi son engagement avec ses 49 éleveurs locaux partenaires à travers la labellisation de tous ses produits Tante Hélène depuis janvier 2021. Un organisme extérieur vérifie annuellement le respect des critères du commerce équitable ainsi que les critères spécifiques du référentiel de garanties FiABLE, propre au label BIOPARTENAIRE®.

En savoir plus sur la label BIOPARTENAIRE®

Les enjeux du partenariat équitable

Les enjeux du partenariat équitable chez Tante Hélène sont les suivants :

  • Maintenir un dialogue juste et équilibré entre les éleveurs et la laiterie
  • Garantir aux éleveurs une rémunération au juste prix, les accompagner dans une démarche de progrès (concernant les aspects techniques et sociaux-économiques), et leur garantir une visibilité sur le long terme, minimum 5 ans.
  • Améliorer encore plus la qualité des pratiques au sein de la filière : bonnes pratiques d’élevage autour de l’alimentation, du pâturage et du bien-être animal, défendre la biodiversité.
  • Rechercher la meilleure valorisation possible du lait de vache biologique.
  • Sécurité la qualité du lait.
  • Maintenir la valeur ajoutée sur les fermes, favoriser l’emploi permanent, avoir de bonnes pratiques sociales envers les travailleurs agricoles œuvrant sur les fermes.

Les prochaines étapes ?

Et Tante Hélène ne s’arrête pas là ! Dans les prochaines semaines, l’objectif sera d’aider les éleveurs à définir les actions qui seront mises en place grâce au fonds de développement reversé au collectif d’éleveurs (1% du montants des achats).

Tante Hélène, des produits laitiers gourmands et engagés !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Tout savoir sur cet(ces) adhérent(s) d’IBB :