La filière biologique en Ille-et-Vilaine : une contribution dynamique à l’écosystème économique de l’alimentation

Source : Note Observatoire Economie – Septembre 2021 – AUDIAR Rennes, en partenariat avec INITIATIVE BIO BRETAGNE (IBB) et la FRAB

L’écosystème économique de l’alimentation en Ille-et-Vilaine est très dynamique, avec 81 000 emplois de la fourche à la fourchette, dont 28 000 dans la métropole rennaise. La filière Bio contribue à ce dynamisme.

Un marché local de plus de 200 millions €, en croissance

La consommation de produits biologiques poursuit son essor en France pour atteindre 13,2 milliards d’euros (Agence Bio, juin 2021) et la Bretagne est une des régions où l’on consomme le plus de produits bio grâce à la présence de l’ensemble de la chaîne d’alimentation sur le territoire.

Initiative Bio Bretagne estime que le marché bio des consommateurs d’Ille-et-Vilaine se situe entre 210 millions et 260 millions d’euros.

Production Bio en Ille-et-Vilaine : 900 fermes, soit environ 2 300 emplois

La surface agricole utile Bio a quasi doublé en Ille-et-Vilaine entre 2015 et 2020. On dénombre environ 900 fermes, soit plus de 12% des exploitations et près de 10% de la SAU. Rennes Métropole accueille environ 100 exploitations bio.

IBB estime à 2 300 postes environ l’emploi direct généré par les fermes biologiques d’Ille-et-Vilaine.

Opérateurs aval : plus de 400 opérateurs certifiés bio en Ille-et-Vilaine, représentant environ 11 500 emplois

Le territoire s’inscrit dans une dynamique solide, avec une croissance de 30 à 45 % du nombre d’opérateurs en 3 ans, selon leur positionnement dans la chaîne d’approvisionnement.

Sur la base des opérateurs bio identifiés par IBB et Agence Bio, l’Audiar estime que les établissements engagés dans le bio représentent plus de 11 500 emplois en Ille-et- Vilaine.

Boulangerie, céréales, fruits & légumes, viande… l’essor du bio dans l’ensemble des produits

IBB dénombre 343 activités bio en préparateurs-transformateurs et distributeurs grossistes en Ille-et-Vilaine, soit 77 de plus en 3 ans. Les secteurs les plus importants sont les boulangeries avec 80 établissements (doublement du nombre d’établissements) et les céréales & l’alimentation humaine.

Télécharger la note de l’AUDIAR – Septembre 2021 – L’écosystème économique de l’alimentation dans Rennes Métropole et l’Ille-et-Vilaine

Contact IBB : Goulven Oillic, Coordinateur “Filières, Restauration Collective, Etudes et Développement Economique” – goulven.oillic@bio-bretagne-ibb.fr

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin