Restauration collective : un label d’État contre le gaspillage alimentaire

En lien avec la loi AGEC de février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, un nouveau label d’État prend forme.

Réduction du gaspillage alimentaire

D’ici 2025, la restauration collective devra réduire de 50% son niveau de gaspillage alimentaire par rapport à 2015. Dans cette perspective, l’État lance un nouveau label afin de valoriser les initiatives vertueuses et les bonnes pratiques. Notons que le secteur de la distribution alimentaire (supermarchés, etc…) sera également concerné par cette démarche.

Modalités d’attributions

A ce jour, un référentiel précisant les exigences et les conditions de contrôle est en cours de création : ce dernier devrait être prêt courant 2021. Plusieurs organismes certificateurs seront agrées pour effectuer son attribution. Le label devrait être attribué pour une période de 3 ans et pourrait présenter plusieurs niveaux selon l’avancement du restaurant.

Répondre à l’Enquête nationale sur la Loi EGAlim

IBB vous accompagne en restauration collective !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin