Agence Bio : « Bio en restauration hors domicile, un an après la promulgation de la loi EGalim »

Conférence de Presse 18/11/19

« L’Agence Bio a dévoilé les résultats des enquêtes exclusives Agence BIO/ CSA Research menées auprès des acteurs de la restauration collective et commerciale lors de sa conférence de presse du 18 novembre 2019 ».

Un an après la promulgation de la loi EGalim qui projette l’introduction de 20% de produits Bio en restauration collective d’ici 2022, l’Agence Bio souligne “les progrès déjà réalisés, mais également les difficultés de sa mise en œuvre sur le terrain”.

Restauration collective

L’introduction des produits Bio en restauration collective continue d’augmenter bien que l’Agence Bio constate une accélération plutôt modérée au regarde de la promulgation de la loi EGalim il y a un an.

En 2019, 65% des établissements introduisent des produits bio dans leurs menus, contre 61% en 2018. “Toutefois, 35% des établissements déclarent ne pas avoir encore introduits de produits Bio à l’heure où le 4ème Programme National Nutrition Santé, publié le 20 septembre dernier, affiche un objectif de 100% de la population consommant au moins 20% de produits végétaux biologiques par semaine”.

Le surcoût engendré par l’introduction de produits Bio en restauration collective, reste le premier frein souligné par les établissements enquêtés. Un surcoût qui s’explique par le coût de production supérieur en Bio et le souci d’une rémunération juste des différents maillons de la filières.

Pour les établissements déjà engagés dans l’introduction de produits Bio, l’Agence Bio constate qu’il s’agit souvent d’une démarche globale plus durable et plus saine : gestion du gaspillage alimentaire, diversification des sources de protéines, des viandes de meilleure qualité…

La restauration collective continue de faire progresser la part de produits Bio dans les assiettes mais il reste encore des efforts à faire pour atteindre les objectifs fixés par la loi EGalim !

Restauration commerciale

La part des produits Bio en restauration commerciale progresse légèrement. “43% des établissements de la restauration commerciale introduisent des produits Bio en 2019” annonce l’Agence Bio.

En 2019, 45% déclarent que leurs achats en produits Bio ont augmenté par rapport à l’année précédente, alors que 51% déclarent qu’ils restent stables.

Le lancement du nouveau cahier des charges de la restauration commerciale est prévu pour 2020. L’objectif de cette réforme est d’encourager l’introduction de produits Bio dans les restaurants et de faciliter la lisibilité de l’offre Bio pour les consommateurs. Trois catégories d’établissements, basées sur le pourcentage de produits Bio introduits, permettra de distinguer les restaurants cuisinant 50% à 75% de produits Bio (en valeur d’achat), 75% à 95%, et enfin, plus de 95%.

Le nouveau cahier des charges de la restauration hors foyer à caractère commercial en agriculture biologique sera applicable à partir du 1er janvier 2020.

Voir la conférence de presse !

La règlementation Bio en restauration commerciale, en savoir plus !

L’accompagnement d’IBB en restauration collective, en savoir plus !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin