Lannion formalise son engagement pour l’intégration de produits Bio en restauration collective

Lannion a signé le 22 juin la charte régionale “Il fait Bio dans mon assiette”

MairireDeLannion-SignatureCharteRC-Bio-22062015La charte régionale “Il fait Bio dans mon assiette” formalise des engagements réciproques entre acteurs de la filière Bio et de la restauration collective, pour l’intégration d’ingrédients  Bio dans les repas. La signature de la charte “Il fait Bio dans mon assiette” par la Ville de Lannion le 22 juin 2015 vient prolonger l’action municipale en matière d’achat responsable et formaliser son engagement pour l’intégration de produits Bio dans la restauration collective.

Paul Le Bihan, Maire de Lannion et Denis Paturel, Vice-Président d’IBB (Agro Bio Europe)

Rencontre avec… Paul Le Bihan, Maire de Lannion

Virginie Fassel (IBB) : Quel est l’historique de la Ville de Lannion sur l’intégration de produits Bio en restauration collective ?

Paul Le Bihan : L’engagement de la Ville de Lannion date de 2009. Depuis, elle travaille avec les communes de l’agglomération à la mutualisation des besoins en produits biologiques afin d’obtenir une meilleure offre et développer la consommation de produits biologiques locaux dans les restaurants collectifs publics. L‘implication de la Ville de Lannion se traduit dans les chiffres par une part de produits Bio moyenne de 37% des montants achetés et par un rôle moteur dans le groupement Bio de Lannion (54% des consommations du groupement) dont elle assure, par ailleurs, la coordination. En 2014, la Ville de Lannion a reçu le Trophée de la Commande Publique pour son action en faveur de l’achat Bio et circuit court dans les cantines scolaires.

VF : En quoi consiste ce groupement d’achat Bio et quel est son fonctionnement ?

PLB : La Ville de Lannion coordonne le groupement d’achat Bio de Lannion depuis ses débuts. Fin 2013, un groupement plus structuré a vu le jour avec une convention qui le régit pour les années 2014 à 2017. Pour en être membre principal, il faut s’engager à consommer au moins 5 000 € TTC de produits Bio dans le cadre du groupement. Les communes de Lannion-Trégor Communauté peuvent aussi bénéficier des prix du groupement sans être membre principal.

En 2014, les achats de produits Bio cumulés de Lannion (CE et ville), du CCAS de Lannion, des communes de Pleumeur-Bodou, Poulec’h, Ploumiliau, du Lycée Le Dantec, des collèges Paul Le Flem et Le Goffic, du Centre Hospitalier de Lannion… totalisent plus de 267 000 € TTC.

VF : Ce groupement d’achat Bio semble constituer un véritable levier à votre démarche : qui regroupe-t-il est quel est le rôle de chacun ?

PLB : Le groupement d’achat Bio de Lannion est le résultat d’un partenariat entre la Ville de Lannion et Lannion-Trégor Communauté. La bonne marche du groupement a nécessité un partage des tâches entre ces deux entités.

En tant que coordonnateur du groupement de commande, la Ville de Lannion est l’interlocuteur privilégié des membres principaux (liste ci-dessus) et veille au bon fonctionnement et au développement du groupement tout en renseignant à l’occasion les communes associées. La Ville se charge aussi des marchés publics.

Lannion-Trégor Communauté, de son côté, joue un rôle vis à vis des communes associées : le fait de ne pas être membre principal n’est pas une exclusion, mais une simplification et une chance pour les communes assez petites pour ne pas être contraintes par les règles des appels d’offres. Ces communes peuvent donc bénéficier des prix du groupement tout en se fournissant en local. Dans son intention de développer les circuits-courts, l’agglomération a ainsi toute liberté pour trouver des débouchés aux producteurs Bio locaux.

L’engagement de Lannion en Chiffres : Les dépenses en produits Bio pour la caisse des écoles concernent 100% des fruits et légumes, 50% des produits laitiers, 50% d’épicerie et 100% de pain Bio. Les dépenses en local se portent sur la viande de boeuf (Audigou) de volaille et de porc (Talhouet), les yaourts Bio (Hervo) et le fromage de vache (Peru). 37% des dépenses en 2014 étaient dédiées à des achats de produits Bio.

VF : La Charte “Il fait Bio dans mon assiette” proposée par Initiative Bio Bretagne doit permettre aux collectivités de développer une démarche qui favorise un approvisionnement régulier et progressif en produits Bio (avec un approvisionnement prioritairement aux niveaux local et régional). Votre démarche en ce sens étant particulièrement avancée, quelle est la plus-value pour la Ville de Lannion ?

PLB : La signature de la Charte “Il fait Bio dans mon assiette” nous permettra de valoriser notre engagement sans qu’aucune contrepartie financière ne soit demandée. Cette charte nous engage à progresser tout en structurant notre action. Les efforts que nous souhaitons mettre en valeur dans le cadre du développement du Bio sont liés en particulier au développement des circuits courts, à la lutte contre le gaspillage alimentaire et à l’éducation des enfants et personnels au goût.

La signature de la charte “Il fait Bio dans mon assiette” vient prolonger l’action municipale en matière d’achat responsable et formaliser son engagement dans l’intégration de produits Bio dans la restauration collective.

Paul Le Bihan, Maire de Lannion

Mais malgré nos efforts en faveur du circuit court, la Ville de Lannion se trouve face à un déficit d’offre. En effet, nos fournisseurs de yaourts, fromage de vache et de viande de boeuf ne pourront plus fournir notre cuisine à la fin de l’année. Les raisons de ces défections sont assez diverses, mais témoignent de la difficulté que peut avoir la Ville à disposer de fournisseurs locaux. A Lannion, la cuisine centrale fournit 1 600 repas par jour, il nous faut donc trouver des fournisseurs disposant d’une capacité de production suffisante. Tout agriculteur désirant travailler en circuit court est invité à se manifester auprès de la Ville.

Contact : Pierre LE GOFF – Responsable du service commande publique – Tél : 02 96 46 66 95 – pierre.legoff@ville-lannion.fr 

Télécharger le dossier de presse de la Ville de Lannion

En savoir plus : Charte régionale “Il fait Bio dans mon assiette” : devenez signataire pour valoriser votre démarche

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin