Projet de loi climat adopté à l’Assemblée Nationale : quelles avancées pour la restauration collective ?

Crée en réponse à la Convention citoyenne pour le climat (CCC), le projet de loi climat a été adopté le 4 mai dernier en première lecture par l’Assemblée Nationale. Le texte sera soumis au Sénat courant juin. Néanmoins, les mesures se précisent : quelles sont les avancées proposées pour la restauration collective ?

Plus de végétarien à la cantine : objectif 2023

Le projet de loi vise à pérenniser les ambitions fixées par la loi EGAlim, à savoir la proposition d’un menu végétarien hebdomadaire dans les cantines scolaires. A compter de 2023, les restaurants collectifs des administrations, des établissements publics et des entreprises publiques qui proposent plusieurs menus devront mettre en place une option végétarienne chaque jour. L’expérimentation du menu végétarien dans les cantines scolaires pourrait également être prolongé.

60% de viande de qualité pour 2024

L’article 60 du projet de loi climat stipule l’intégration de 60% de viande dite de “qualité”  d’ici le 1e janvier 2024. Seront concernés, “les viandes bovines, porcines, ovines, les volailles et les produits de la pêche servis dans les restaurants collectifs”. Les produits issus de l’agriculture biologique seront bien entendu pris en compte dans ce calcul. Ce projet sera accompagné d’un étiquetage de l’origine des viandes servis.

Objectif circuits-courts : une opportunité pour les PAT

Le projet de loi adopté par l’Assemblée Nationale prévoit également de favoriser les approvisionnements en circuits-courts. Cela signifie que les produits des projets alimentaires territoriaux pourraient se faire une place dans les cantines.

crédits image de mise en avant : Mathieu Delmestre, Assemblée Nationale, 22/11/13, Attribution-NonCommercial-NoDerivs 2.0 Generic (CC BY-NC-ND 2.0), https://www.flickr.com/photos/partisocialiste/10437150994

En savoir plus sur le Projet de loi climat

IBB vous accompagne en restauration collective !

Partager cet articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin